Saturday, January 16

Oboes at Ottawa Event / Hautbois à l’événement d’Ottawa

Howarth XL | Buffet Crampon | Lorées (B-Ferillo) | Lorée d’Amore | Bocal Hiniker | Yamaha Duet+ | Kreul/Marigaux


Although this post is a couple of months late, it remains really good to discuss an event that took place in Ottawa, because this is not about flashing the news: this is about sharing ideas and experiences that make our daily lives that more more pleasant to live. Cet article arrive quelques mois trop tard, mais il reste bien de montrer l'événement à Ottawa parce qu'il ne s'agit pas de crier les manchettes, mais plutôt de partager les idées et les expériences qui rendent notre quotidien plus agréable.
After a few years hiatus, the University of Ottawa finally hosted another weekend-oboe community event. This is really a micro-version of the annual IDRS conference: complete with exhibits of instruments, accessories and repair services (thank you Gary Armstrong! – click here) to masterclasses and workshops for students AND anyone from the general community; everything crowned by two excellent evening gala-style concerts. It was an amazing occasion for people to meet, exchange ideas, compare preferences and make new discoveries concerning the art of the instrument we love so much. It was without any exageration a very refreshing and revitalizing experience where amateurs, professionnals and aspiring serious students can share time and joyful experiences. Après quelques années de répit, l'Université d'Ottawa a enfin produit un autre événement communautaire, une fin-de-semaine du hautbois. Ceci est vraiment une version réduite des conférences de l'IDRS, y compris expositions d'instruments et accessoires, services de réparations (merci Gary Armstrong! – clickez ici), classes des maîtres et ateliers pour étudiants ET pour la communauté en gros; tout couronné par deux excellents concerts de style gala. C'était une occasion formidable à faire des rencontres, échanger des idées, comparer nos préférences et de nouvelles découvertes à propos de l'art de cet instrument qui marque notre vie de telle beauté. C'était, sans exagérer, une expérience rafraîchissante et revitalisante ou amateurs, professionnels et étudiants aspirants ont pu partager leur temps et de joyeuses expériences.

Thank you so much, Chip, for bringing together oboists of so many professional and amateur inclinations and goals,
it felt great to be in that world again!

Winning team: Chip and Mr. Killmer

I'm really happy the NAC Orchestra took Charles "Chip" Hamann, a Nebraskan boy who studied in Rochester NY, and turned him into a real Canadian. I can say that I have rarely seen a finer example of what it is to be a vibrant Canadian. He goes out of his way to speak French (which he possesses well) at presentations and provides a fine example of the helpful neighbour, welcoming students and community with open arms and a warm demeanour and seeking-out local professionals to help build a real community of musicians in the area.

Équipe gagnante: Chip et M. Killmer

Je suis ravi qu'ils ont pris Charles "Chip" Hamann, jeune homme du Nebraska formé à Rochester NY pour faire de lui un vrai canadien. Je peux dire que j'ai rarement vu de meilleur exemple de ce que c'est d'être canadien. Il se fend en quatre pour s'exprimer en français (qu'il maîtrise bien) aux présentations et fait preuve d'un intime sens camaraderie, accueillant chaleureusement étudiants et communauté à bras ouverts tout en cherchant les professionnels de chez-nous pour aider à monter une vraie communauté musicale dans la région.

The University of Ottawa has a rather small music department, but it's inventiveness (music technology and conducting) has struck me a few times and, in my opinion, Chip's students are among the best prepared oboists in Canada for performance and/or graduate studies. The whole class shows creativity (composition, arrangements) and team-spirit (playing together and mutual encouragement) in a truly impressive manner where one might expect (by my experience) protectionnism and grand-standing. L'Université d'Ottawa n'a qu'un petit département de musique mais son innovation (technologie de la musique et direction) m'a surpris à quelques reprises et, à mon avis, les étudiants de Chip figurent parmi les hautboïstes les mieux préparés au Canada pour la scène et/ou les études supérieurs. La classe entière montre de la créativité (composition, arrangements) et un esprit d’équipe (jouer ensemble et s’encourager mutuellement) impressionnante alors qu’on pourrait s’attendre à voir (selon mon expérience) protectionnisme.
I knew Chip's teacher, Richard Killmer, by reputation. Seeing him in action during a masterclass for Chip's students was a real revelation. Yes, he did mention reeds, but never to suggest "do this" or "do that" or "it would be better if". When students struggled with sound, he took the reed, played it with ease and showed that problems come from nervousness and our approach to playing on stage! Over the years, I have seen some amazing masterclasses, but I rarely saw one as powerfully capable of improving comfort on stage and approaching music as a game to be enjoyed, and therefore leading the audience to enjoy the artistry behind the notes on the page. Je connaissais de renommée le prof à Chip, Richard Killmer. L'avoir vu en action, à la classe des maîtres pour les étudiants à Chip, était une vraie révélation. Oui, il a mentionné les anches, mais jamais pour suggérer "fais ceci" ou "celà serait mieux". Lorsqu'un étudiant se battait avec le son, M. Killmer jouait son anche avec toute aisance pour montrer que les difficultés viennent du trac et notre approche au jeu sur scène! Au fil des ans, j'ai vu d'excellentes classes des maîtres, mais rarement autant de puissance à améliorer le confort sur scène pour en faire un jeu agréable, menant ainsi le public à jouir du sens artistique derrière ce qui est imprimé sur papier.


Adult Masterclass:

Once again, Chip had the truly BRILLIANT idea of organizing a masterclass for the area's adult amateur community; Suzan Morris, principal oboe at the Ottawa Symphony Orchestra, once again kindly accepted to master-coach us (and masterfully she coached us, indeed).

Classe des maîtres pour adultes:

Encore une fois, Chip a eu l'idée GÉNIALE d'organiser une classe des maîtres pour les adultes de la communauté amateure; Suzan Morris, hautbois principal de l'Orchestre Symphonique d'Ottawa, nous a encore une fois gracié dans le rôle de maître (et nous a donné de l'instruction formidable).

This was again a really amazing happening: all levels from near-pro, to serious student, to very-beginner-but-highly-motivated were there, for example Vic Houle, a who plays modern AND baroque oboe after a day of assaying at the Royal Canadian Mint. This variety of playing styles is also a great motivator: beginners can be encouraged by how the more advanced have progressed and we are refreshed by the enthusiasm that we also shared when we were starting! Ce fut, encore une fois, une occasion extraordinaire: tous les niveaux, du plus débutant à l'étudiant sérieux au presque professionnel y était. Par exemple Vic Houle, qui joue le hautbois moderne ET baroque après une journée a l'évaluation métallurgique à la Monnaie Royale Canadienne. Cette variété dans les styles de jeu est un grand motivateur: les débutants sont encouragés à voir ce qu'ils peuvent bien devenir et les plus avancés sont rafraîchis  par l'enthousiasme que nous montrions aussi à nos débuts!
Now get this: Christiane Wilke teaches International Law at Carleton University (where she is also a supervisor of graduate studies)! She is probably even more obsessed about the oboe than I am as she is doing another degree in music/oboe at Carleton University with Anna Petersen (2nd oboe at the National Arts Center Orchestra who played a SIZZLING Pasculli at the Sunday Gala Concert). Christiane owns and played BOTH oboe and oboe d’amore at the masterclass as well as the students’ gala concert… not your typical tunes either, this enthusiast tackles repertoire that I can only qualify as olympian. christianeWilke Christiane Wilke enseigne la loi internationale à l’Université Carleton où elle est aussi superviseure des études supérieures! Elle est probablement encore plus obsédée du hautbois que moi car elle poursuit un diplôme en musique/hautbois à l’Université Carleton sous Anna Petersen (2e htb. de l’Orchestre du Centre National des Arts, qui a joué un Pasculli DU TONNERRE  au concert gala du dimanche). Chistiane possède le hautbois ET le hautbois d’amour, qu’elle a jouées à la classe des maîtres et au concert gala des étudiants…. pas les pièces typiques non plus, elle entreprend du répertoire que je qualifierais d’olympique!
Krishna Gelda is a biochemistry student at University of Ottawa. He came on stage after me and a few more advanced players; he apologized for not being at the same level... REALLY not necessary: quite the contrary, this very early beginner is self-teaching the instrument while playing in several amateur ensembles via the university and the general Ottawa Community.... the rest of us can take a lesson in devotion from him!


Krishna Gelda est un étudiant en biochimie à l'université d'Ottawa. Il s'est présenté après moi et quelques autres joueurs solides; il s'est excusé de n'être que débutant... VRAIMENT pas nécessaire: tout le contraire, ce jeune débutant autodidacte joue dans plusieurs ensembles via l'university et la communauté d'Ottawa.... nous autres pouvons prendre des leçons en motivation de lui!

My blog seems to encourage a lot of people, but honestly, there are many amateurs with careers in other professional fields that do much more respectable public performance than I do.

Case in point:
One guy I met David C. Free, is a medical doctor by trade, at IDRS 2014 in NYC. However, to call him an amateur musician is a serious understatement: he plays oboe d'amore, english Horn and barytone oboe in very serious orchestras in the USA and Canada. He makes the barytone oboe a specialty and it really shows: powerful sound, capable of all range of dynamics that you'd only expect from the biggest names in American-school oboe.


Mon blogue semble encourager beaucoup de gens, mais honnêtement, il y a des amateurs avec carrères dans d'autres professions qui font beaucoup plus de présentations publiques que moi.

Cas précis:
Il y en a un qui n'a pas joué à la classe des maîtres parce qu'il jouait au concert gala avec un quatuor amateur. J'ai rencontré David C. Free, médecin, à IDRS 2014 à New-York. L'appeler un amateur serait trompeur: il joue le hautbois d'amour, le cor anglais et le hautbois baryton dans des orchestres très sérieux aux États-Unis et au Canada. Il fait du hautbois baryton une spécialité et ça paraît: timbre puissant, capable d'une panoplie de nuances et articulations qu'on ne s'attendrait que des plus grands noms de l'école américaine du hautbois.

Left to right: James Mason, Robin Tropper, Vic Hole, (anonymous student), (lots of oboe d’amores) and Gary Armstrong.


James Mason ( brought his stock of instruments. He very likely sold some of the instruments I will comment on, but the discussion can still be interesting.
NOTE: these are MY impressions, with which many might very well disagree! Such disagreements are a good thing: it shows that instruments should be chosen for a person's own needs and preferences. The more we openly discuss and freely exchange opinions, agreements or oppositions, the more comfortable we can feel when choosing an instrument to purchase.


James Mason ( a apporté son stock d'instruments. Il en a sûrement vendus, mais la discussion vaut quand-même la peine.
NOTEZ BIEN: ce qui suit sont MES impressions, que vous pourrez bien ne pas partager! De tels désaccords sont une bonne chose: ça montre que l'instrument doit vraiment être choisi en fonction des besoins et des préférences particuliers de l'individu. Le plus nous échangeons ouvertement nos opinions, en accord ou en désaccord, le plus nous serons confortables à choisir l'instrument à acheter.

Howarth XL:

There were 2 Howarth XL's there, one full wood and one with a black synthetic top joint. In previous blog posts, I had remarked that every Howarth XL I have tried play exactly the same... this has not changed. Howarth remains the most predictable instrument I have ever tried!

Howarth XL:

Il y en avait 2, dont un avec corps supérieur synthétique. Dans des articles précédents, j'ai fait la remaque que tous les XL que j'ai essayés jouaient exactement pareils... ceci n'a pas changé. Howart reste l'instrument le plus prévisible que j'aie jamais essayé!

In the documentary, "Albi's Oboe", Albrecht Mayer describes the ideal instrument as one that imposes absolutely nothing on the sound or on expressiveness or on tuning or anything: it should be a blank canvas that allows the artist (the oboe player) to do absolutely whatever s/he wants to do. Of course, Mayer is introducing the Gebrüder Mönnig 150, but when I heard him say this, I immediately thought of the Howarth XL. Dans le documentaire "Albi's Oboe", Albrecht Mayer décrit l'instrument idéal comme celui qui n'impose absolument rien sur le timbre, l'expressivité, l'intonation ou rien: il devrait agir comme un canevas nu laissant l'artiste (le hautboïste) absolument libre ce qu'il/elle veut. Bien sur, Mayer présentait le Gebrüder¨ Mönnig 150, mais quand j'ai entendu ceci,j'ai immédiatement pensé au Howarth XL.

If the XL had a more German sound or if it had more personality, I could choose it as the one for me to purchase. As with Lorée, Howarth synthetic materials make NO difference in sound at all. The keywork feels different from French instruments, but it is very easy to love: the tuning is nice and solid, never a congested note, just plain pleasant to blow. Si le XL avait une timbre plus Allemand ou s'il avait plus de personalité, je pourrais bien le choisir pour le mien. Tout comme Lorée, les matériaux synthétiques de Howarth ne changent RIEN du tout au timbre. La mécanique est un peu différente au toucher, mais très facile à aimer: l'intonation est bonne et solide, jamais congestionné, simplement agréable à souffler.

Buffet Crampon

There was a used Prestige model there, I don't remember if it was Greenline or not. I have tried a number of Prestige and Orfeo and most of them just don't feel right for me. Only 2 of them impressed me: one that belongs (if she hasn't sold it) to an old Montréal friend and this one here. Like many instruments, it tends to be flat (with my reeds) between A and C. But its redeeming quality is an amazing sound colour: really baroque like. Some people say it dictates the sound too much, I say wonderful!

Buffet Crampon

Il y avait là un modèle Prestige, je ne me souviens pas si c'était Greenline ou non. J'ai essayé un nombre de Prestiges et d'Orféo et généralement je n'aime pas leur sensation au souffle. Seuls 2 m'ont impressionné: un qui appartient à une ancienne camarade de Montréal (si elle ne l'a pas vendu) et celui-ci. Comme bien d'autres hautbois, il tend à jouer bas entre le la et le do. Sa qualité rédemptrice est son timbre hallucinant: vraiment baroquescent. Certains diront qu'il est dictateur du timbre, je réponds "excellent"!


This being Ottawa (Ontario, Canada) Lorée was of course the most prominently exhitibed brand. My impression of Lorée has changed a little bit. To my taste, Royals are much better than the standard or AK bores, but all of them sounded more shaky and buzzy than my own 1985 Lorée. Only 2 instruments proved to be outstanding:

  1. a very old A-Series (#AZ99)
  2. a brand new B-Copy series (AKA Ferillo model)

I have stated before that the very old Lorées are worth every penny to bring the mechanics back to new condition. These instruments maintain the Lorée sound while exhibiting NONE of the tuning or congestion problems of the new ones.


Étant Ottawa (Ontario, Canada) Lorée a naturellement pris la prominence. Mes impressions de Lorée ont un peu changé. À mon goût, les Royals sont mieux que les AK ou perces normales, mais tous semblaient sonner nasillards à comparer au mien de 1985. Seuls 2 m'ont vraiment frappé:

  1. un très vieux de série A (#AZ99)
  2. un flambant neuf, le nouvea modèle Copie-B (Ferillo)

J'ai dit auparavant que les très vieux Lorées valent toute la peine de faire remettre la mécanique à neuf. Ces instruments gardent la caractéristique sonore Lorée, mais sans aucun problème d'intonnation ou de congestion des instruments plus neufs.

The Ferillo model doesn't look like anything special, but WOW does it ever play well! Like the A-Series, the instrument just sings with none of the headaches I have ever described in the past.  If I were to buy another Lorée, it would be this one with no hesitation and easily before the Royal 125 Amethyst. Neither the old A-Series nor the Ferillo have a 3rd octave key, and believe me, they don't need one! Le modèle Ferillo ne donne rien de spécial à voir à l'oeil, mais WOW que ça joue bien! Tout comme la série A, cet instrument change avec aucun des maux de tête que j'ai bien décrit dans le passé. Si je devais acheter un autre Lorée, ce serait celui-ci sans aucune hésitation; je le préfère nettement au dessus du Royal 125 Amethyste. Ni le vieux séire-A ni le Ferillo n'ont une 3e clef d'octave, croyez-moi, ils n'en ont pas besoin!

Lorée Oboe d'amore:

Outside of the real IDRS conferences, I have never seen so many oboe d'amores, period! It seems like my own enthusiasm for the instrument has spread ... of course Albrecht Mayer making it so popular would have nothing to do with it (sarchastic)!

Hautbois d'amour Lorée:

Hors les conférences IDRS, je n'ai jamais vu autant de hautbois d'amour, point final! Semble-t-il que mon enthousiasme pour le hautbois d'amour s'est répandu ... bien sûr, rien à voir avec la popularisation de l'instrument par Albrecht Mayer (sarcasme)!

There was a used Lorée oboe d'amore there at a price I could afford. I must say, I do like the timbre, the tone colour, the sound quality of the Lorée d'amore. I managed to take it on trial for the evening and I was really tempted to buy it. However, the more I played with it, the more it showed its propensity, with my reeds, to produce very flat F# and A-B in both octaves, plus a resistance to dynamics in the 2nd octave key. Il y avait là un hautbois d'amour Lorée à un prix que j'aurais pû acheter. J'avoue bien aimer son timbre et ses qualités sonores. Je l'ai pris en essai pour le soir et la tentation de l'acheter était forte. Par contre, le plus je le jouais, le plus il montrait, avec mes anches, son entêtement à jouer le fa# moyen très bas ainsi que du la au do dans les deux octaves, en plus d'afficher beaucoup de résistance à la 2e clef d'octave.

The bocal makes the instrument:

Part of the reason for the flaws I noticed above are how I make my reeds: I don't play the instrument very often, so I make my reeds blindly, using my regular oboe, without really knowing if they are propitious for tuning etc. Also, I make my reeds to make playing comfortable, I refuse to bend to the whims of a particular maker.

My reeds could only play well on the #1 bocal (there was also a #2 and #3 included). But David handed me his Hiniker bocal for d'amore, and the sound just blossomed, removed most of the restrictions in the upper range. It’s really astounding what changing one little pipe will do: it really changed the entire instrument!

Le bocal fait l'instrument:

Les observations ci-dessus était, en partie, à cause de la manière que je fabrique mes anches: je ne joue pas l'isntrument souvent, alors je les fabrique à l'aveuglette sans trop savoir si elles sont propices à la justesse etc. En plus, je conçois mes anches pour le confort en jouant, je refuse de me plier aux caprices d'un fabriquant particulier.

Mes anches ne pouvaient bien jouer que sur le bocal #1 (il y avait aussi un #2 et un #3). Mais David m'a passé son bocal Hiniker et la sonorité s'est simplement épanoui, ouvrant la majorité des restrictions dans le régistre aigü. Inouï combien changer un petit tuyau peut entièrement redéfinir l’instrument

Yahama Duet+

There were 2 of these oboes on display: both had very warm and dark sounds, enough to rival any German instrument. However, I had to ask if they were the same model because they played differently; they felt different when blowing and their response to certain notes were not the same.

I am not a fan of Yamaha: their tone colour is excellent, but they show comparable idiosyncracies for tuning and restraints as Lorée does, without even providing the strong mechanism of the latter. But I should really not put it down, big names, oboe soloists I really admire play the Yamaha Duet+.

Duet+ Yamaha

Il y en avait 2 exposés: les deux avaient un timbre très sombre et rond, rivalisant n’importe-quel instrument allemand. Par contre, il a fallu que je demande si les deux étaient vraiment le même modèle parce qu’ils ne jouaient pas pareil; sensations différente dans le souffle et leur réponse à certaines notes.

Je ne suis pas amateur de Yamaha: leur timbre est excellent, mais ils montent des caprices comparables de justesse et de restreintes que Lorée sans offrir la mécanique solide de ce dernier. Je ne dois tout de même pas les médire, de grands noms, solistes que j’admire vraiment jouent le Duet+ de Yahama.

Star choice of this event:
Hans Kreul Miraphone!

I believe Hans Kreul oboes have not been made in quite a few years. This is unfortunate because this is a crazy-solid instrument in terms of tuning, presence of sound and absolutely accommodating to any articulation or dynamic I can ask of it. Very lush German sound: WOW did I love that instrument!

Étoile de l'événement:
le Miraphone de Hans Kreul!

Je crois que ces instruments n'ont pas été fabriqués depuis plusieurs années. C'est dommage parce que cet istrument est solide comme le rock en termes de justesse, présense sonore et entièrement permissif avec les articulations et les nuances - il fait ce que je lui demande, point. Timbre Allemand très riche: WOW que j'ai aimé cet ainstrument!

These German instruments have a weird resonnance hole on the side for keyed-F. I find this odd because I have always found the keyed-F to be sharp (compared to the forked F) on many makes. I was a hair away from taking it on trial with a serious intention to purchase it, but an acquaintance (Jermias Gramcko, who owns the wonderful antique English Horn mentioned – click here) brought his Marigaux 901, which had similar qualities to the Miraphone and just a few notes where I prefered the tone colour. Les instruments Allemands ont un mécanisme pour la résonnance du fa de clef. Je trouve cela étrange parce que plusieurs marques ont déjà le fa de clef trop haut, à comparer au fa de fourche. J'ai passé à un poil de le prendre en essai avec l'intention sérieux de l'acheter mais un ami (Jermias Gramcko, qui est propriétaire du merveilleux cor anglais antique mentionné – clickez ici) a apporté son Marigaux 901, qui avait des qualités semblables au Miraphone et quelques notes dont je préférais le timbre.

Kreul = Marigaux?

I found a study from the University of North-Carolina Greensboro that explains how the Kreul family actually owned Marigaux for some time (available here). This might explain why the characters of the Miraphone and the 901 are nearly identical despite the 901 keeping it’s tone more evenly throughout the whole range. Both have rock-solid tuning and complete dependability for dynamics and articulation: they both feel the same when blowing and playing in the styles I enjoy.

I guess that (my own supposition, no one told me this) that Kreul might have established the benchmark for the instrument as an ally and to support the artist in everything s/he wants to do and the later generations of Marigaux refined the sound qualities that make it so highly prized almost world-wide.

Kreul = Marigaux?

J’ai trouvé une étude de l’université de North-Carolina Greensboro qui explique comment la famille Kerul était carrément propriétaire de Marigaux pendant un temps (disponible ici). Ceci pourrait expliquer pourquoi les charactères du Mirafone et du 901 sont presqu’identiques, bien que le 901 garde mieux son timbre sur toute la tessiture. Les deux ont une justesse solide comme le roc et sont pleinement fiables pour la gamme d’articulations et de nuances que je préconise.

Je suppose (mon opinion, personne ne me l’a dit) que Kreul aurait pû établir le chevet en termes d’un instrument qui sert d’allié à l’artiste, soutenant tout ce qu’il/elle vise à exprimer alors que les générations subséquentes de Marigaux auraient rafiné les qualités sonores qui lui mérite l’admiration chez tant de hautboïstes presque partout dans le monde.

Honestly, between the Miraphone and the 901, there are pros and cons whereby I could buy either one and not miss the other. So in the end, it boiled down to two things:

  1. The Miraphone needs a few hundred to a thousand dollars worth of mechanical work, because I don't want to settle for less than extraordinary.
  2. The Marigaux did maintain a better tone quality in the upper range notes.

Also right now, I didn't have the budget.... So choosing to wait was easy.

Honnêtement, entre le Kreul et le 901, il y da des pour et contres qui me permettraient de choisir l'un ou l'autre. Somme toute, ne pas avoir acheté se résume à deux points:

  1. le Miraphone a besoin de quelques centaines à mille dollars en remise-à-neuf mécanique, étant donné que je ne veux pas me contenter à moins qu'extraordinaire
  2. Marigaux maitient un timbre plus riche dans les notes aigües.

Enfin, je n'avais pas le budget.... le choix d'attendre était donc plus facile.

Saturday, January 2

WELCOME 2016 ! / BIENVENUE À 2016 !

As usual, I want my New-Year blog post to be very thankful for the musical life of the past year and the wonderful people who have shared it with me here and on Facebook: your visits, e-mails comments really make my journey back from musical silence that much more wonderful.

Comme d'habitude, je veux que mon article du Nouvel An soit très reconnaissant de la vie musicale et des gens formidables qui l'a partagée avec moi, ici et sur Facebook: vos visites, courriels et commentaires ont vraiment ému mon retour à la vie musicale.
Most notably, 2015 cemented a trend that started a few years ago: I have the thrill of corresponding seriously about music with a number of professional oboists whose artistry I respect. It is amazing to be able to discuss performance style and instruments with people who really have the experience I envy! Through Facebook groups and You-Tube, I had the super pleasure to come to know styles and aesthetics in a variety that was simply unavailable, without spending a fortune in travelling, even ten years ago. Plus particulièrement, 2015 a cimenté une tendance qui a commencée il y a quelques années: j'ai l'honneur de communiquer sérieusement avec un nombre de hautboïstes professionnels dont l'esprit artistique m'inspire. C'est sensationnel de discuter du style d'interprétation et des instruments avec des gens dont l'expérience me rend jaloux! Grâce à Facebook et à You-Tube, j'ai le grand plaisir de découvrir une panoplie de styles aesthetiques qui était simplement inaccessible il y a même dix ans, sans dépenser une fortune en voyage.
Preview Recording – Enregistrement d’apperçu

Lovely year, artistically:

In 2015, I received 2 amazing compliments about my oboe playing:

1. At the Oboe Weekend Event at the University of Ottawa (blog post next time), I was testing out many instruments, playing suites by Bach, Telemann, and excerpts from The Strauss Concerto. After the gala concert, a teenage girl comes up to me saying that my instrument testing amazed her: she had never believed the oboe could yield such variety of expressive possibilities. Even though we heard many amazing artists, she insisted that my playing (which was not even careful: I was testing instruments!) had really left an impression!

Année délectable, artistiquement:

En 2015, j'ai reçu deux compliments formidalbes pour mon jeu du hautbois:

1. à l'événement du hautbois de l'Université d'Ottawa (article-blogue à venir), je faisais l'essai de plusieurs instruments, jouant des suites de Bach, Télémann et des extraits du concerto de Strauss. Après le concert gala, une adolescente est venue me voir pour me dire combien mes essais d'instruments lui avait marqué: elle n'avait jamais cru que le hautbois pouvait démontrer de telles possibillités expressives. Même après avoir entendu de si émouvants artistes, elle insistait que mon jeu lors des essais (où je ne m'efforçais même pas: c'était juste pour tester!) lui avait vraiment ému!

2. After the Christmas Eve service (read here), this man walks up to me, explains that he plays piano by ear only (another computer-programmer who is passionate about music) and that my playing had left a mark: yes the instrument sounded wonderful, but in my playing, he could hear and feel the joy I have at performing.

2. Après la messe de la veille de Noël (voir ici), un homme est venu me voir, expliquant qu'il est pianiste amateur, jouant à l'oreille seulement (un informaticien passionné de la musique comme moi) et que mon jeu l'avait marqué: oui, le l'instrument-même est touchant, mais il pouvait ressentir la joie que je projette lors de la performance.
I MEAN, WOW! Seriously, can anyone, amateur or professional, ask for better compliments? ... I guess I might as well continue to practice and make You-Tubes! SÉRIEUSEMENT SENSASS! Non mais, peut-on, en tant qu'amateur ou professionnel, demander de plus grands compliments? ... Aussi-bien continuer à répéter et faire des You-Tubes!
Of course, a year review should be complete and include the rough parts as well as the encouraging ones. Let me explain using the story of the Christmas Carol "In Dulci Jubilo" to explain what I call the "Bernstein Directive". The song Chirstians know as "Good Christian Men Rejoice" (today: "Good Christians All Rejoice") was originally "In Dulci Jubilo" (Latin for "In sweet jubilation"). Legend says that the year 1328, during the European plague called the "Black Death", an Angel appeared to Friar Heinrich Seuse and dictated this song with the mission of reminding everyone that even in the worst, nightmarish times, God's Love still shines bright on us and we should always find time and a way to rejoice in it. Bien sûr, l'année en revue ne serait complète sans rendre compte des difficultés. Permettez-moi d'expliquer ce que j'appelle la "Directive Bernstein" avec l'histoire du cantique "In Dulci Jubilo", dont le titre est latin pour "En douce allégresse". Selon la légende, la chanson fut reçue en 1328, durant la peste de la mort noire en Europe. Un ange serait apparu au moine Heinrich Seuse et lui aurait donné la chanson en dictée avec la mission de rappeler à la paroisse que même dans les temps des pires cauchemars, l'amour divin sourit toujours sur le monde et que nous devons toujours trouver le moyer de nous en réjouir.

I find there is an enormous relevance with Leonard Bernstein's reaction to the assasination of JFK:
«We musicians, like everyone else, are numb with sorrow at this murder, and with rage at the senselessness of the crime. But this sorrow and rage will not inflame us to seek retribution; rather they will inflame our art. Our music will never again be quite the same. This will be our reply to violence: to make music more intensely, more beautifully, more devotedly than ever before. And with each note we will honor the spirit of John Kennedy, commemorate his courage, and reaffirm his faith in the Triumph of the Mind.»
... do both these stories not speak loudly to our current world?

Je trouve qu'il y a une pertinence importante avec la réaction de Léonard Bernstein à l'assasinat de JF Kennedy: «Nous mucisiens, comme tout le monde, sommes paralysés par la tristesse vis-à-vis ce meurtre, et de rage vis-à-vis l'absurdité de ce crime. Mais cette tristesse et cette rage ne nous enflammera pas à chercher la rétribution; plutôt elles nous enflammera dans notre art. Notre musique ne sera plus jamais tout-à-fait pareille. Ceci sera notre réponse à la violence: de faire la musique plus intensément, avec plus de beauté et plus de dévouement que jamais auparavant. Et avec chaque note nous honorons l'esprit de John Kennedy, nous commémorons son courage et réaffirmons sa foi dans le Trimphe de l'Esprit.» (trad. libre)
... ces deux histoires, ne crient-elles pas de toute voix par rapport à notre monde actuel?

Let's be honest: 2015 was the culmination of violence, aggression and destruction based on lies that have been bubbling for many years now. We want 2016 to be a happy year, a year of joy and freedom all over the world: this can only happen if we study the troubles of the past and do what we can to avert repetition. Soyons honnêtes: 2015 fut la culmination de violence, d’agressivité et de destruction fondées sur des mensonges qui mijottent depuis des années. Nous voulons que 2016 soit une année heureuse, une année de joie et de liberté partout dans le monde: ce qui ne peut se réaliser que si nous étudions les peines du passé et prenons les moyens pour éviter la répétition.


I am a musician (amateur) who wants to perform in public more and in more sophisticated settings. Goals like this normally mean to make friends and not annoy anyone that could help me. But as I look at what is happening in the world right now, I think about Kristallnacht and the years of hatred that gave rise to the 3rd Reich against Jews, homosexuals, people with physical or mental disabilities, Catholics, Free Masons, negroes, all Polish people, Slovenes and select Spanish people and I think to myself: I will NOT be the man who stays silent while this repeats itself to ANY culture or nation on the planet, not the First Nations Tribes in Central and South America and not the lies that are turn religions of peace into brutal forces against each other.


Je suis musicien (amateur) qui souhaite se présenter sur scène dans des contextes de plus en plus sophistiqués. De tels buts implique habituellement se faire des amis et surtout ne pas ennuyer quiconque pourrait m'aider. Mais à contempler ce qui se passe autour de moi, je dois me rapper Kristallnacht et les années de haine qui ont ouvert la voie qu 3e Reich contre les juifs, homosexuels, handicapés physiques ou mentaux, catholiques, franc-maçons, noirs, polonais (tous), slovéniens et espaniols puis je me dis: je ne serai PAS celui qui reste muet alors que ceci se répète contre QUELCONQUE culture ou nation sur la planète, ni les tribus indigènes d'Amérique centrale ou du sud, ni les mensonges qui posent les religions de paix en forces brutales les unes contre les autres.

The evidence of the lies is out there and only people who choose to ignore it are capable of disbelieving it. EVERY part of the world is abusing history to build on our fears in order to ignite hatred for each other, mixing truth with lies so we cannot tell the difference --- this is happening in every imaginable "theory" or story line --- shutting out the news from other languages and countries so we will not even know there exist other sides of the story, indeed other stories at all.

The horrors of the Holocaust Concentration Camps will not likely be repeated: Hitler did not have intercontinental balistic missles or air-strike drones, but the massacre and ruin of innocent families by the millions is no less apalling. And remember (read-up on history) that THE PEOPLE of those countries saw their leaders like heroes: Mussolini, Hitler, Lennin/Stallin, Mao Tse-Tung, even Napoleon, all of them were hailed as liberators from oppression.... before they took away freedom, truth in reporting, intellectual enquiry and artistic creation, all in the name of security, order and progress.
Les signes de ces mensonges sont évidentes à tous qui y sont exposés et il faut choisir l'ignorance pour refuser de le croire. TOUTES régions du monde abuse de l'histoire afin de monter nos peurs et enflammer nos peurs afin de d'enflammer la haine les uns contre les autres, mélangeant la vérité aux mensonges afin que nous soyions impuissants à dénicher la vérité --- et ceci se produit dans toute 'théorie' ou pensée --- fermant la porte aux nouvelles d'autres pays ou à conclusion différente, de sorte à ce que nous croyons qu'autres nouvelles ne puisse même pas exister.

L’horreur des camps de concentration l’Holocauste ne sera pas vraisemblablement répété: Hitler n’avait pas de bombes guidés qui parcourait des continents entiers au vol ni des drônes d’assaut, mais le massacre de millions familles innocentes n’en est pas moins déplorable. Souvenez-vous (étudiez l'histoire) que LE PEUPLE de ces pays ont accueilli leurs chefs en tant que héros: Mussolini, Hitler, Lennin/Stallin, Mao Tse-Tung, même Napoléon, tous ont été louangés comme libérateurs contre l'oppression ... avant qu'ils ne ferment la porte à la liberté, la vérité dans le journalisme, l'enquête intellectuelle et la création artistique, tout au nom de l'ordre, de la sécurité et du progrès.

Retired American political consultant fighting for integrity in journalism.

So what will I do about it?

Not much, actually: I already did it, now I will continue with the Bernstein Directive. One man alone can do very little: it takes entire societies to heal themselves, by taking active interest in their fate. The most I am capable of doing, is to pass the word on issues as I find them, to the best I can weed-out what I consider credible amidst the copious hog-wash out there: but the existence of rubbish does not preclude fact entirely. And MANY people and forces that protray themselves as heroes are brazenly, openly and undeniably guilty of unspeakable brutality: horors many people refuse to believe thought they have been condemned internationally by dedicated officials.

Alors qu'en ferais-je?

Pas grand chose. À vrai dire, je l'ai déjà fait et maintenant je continuerai avec la directive Bernstein. Un homme ne peut faire que très peu: ça prend des sociétés entières pour se guérir, prenant vivement intérêt dans leur sort. Le plus que je puisse faire est passer le mot après avoir filtré ce que je crois crédible parmi la très volumineuse foutaise: mais la présence de conneries n’exclut pas totalement l’existence de faits justes. Et PLUSIEURS gens et foces qui se font passer pour des héros sont ouvertement et indéniablement coupables de brutalité immonde: des horreurs que plusieurs refusent de croire malgré la condamnation des inspecteurs internationnaux.

Now, I put the doubt in people's mind, challenging everyone to question and verify. People of good heart will do the research and, will either prove me wrong or prove me right: either way, people will start thinking for themselves and seeking for the Truth notwithstanding what the news tells them. Free and respectful discussion, insisting on integrity in journalism, such is the strongest weapon of the people.

Maintenant, je mets le doute dans l'esprit du monde, vous mettant à l'épreuve de vous questionner et vérifier. Les gens de bonne foi feront la recherche et chercheront à me démentir ou m'appuyer: d'une manière ou de l'autre, les gens se mettront à réfléchir par eux-mêmes et à chercher la vérité indépendamment de ce qu'on leur dit aux nouvelles. La discussion libre et respectueuse, l’insistence de l’intégrité journalistique, voilà l’arme la plus forte du peuple.

With that, the only thing I need to do is continue to play oboe and English Handbells, making arrangements and performing for live public and for You-Tube, hoping that musicians of all levels and experience will continue to encourage and inspire each other. Alors, il ne me reste plus qu'à continuer à jouer le hautbois et les cloches anglaies, faire des arrangements et me présenter en public et sur You-Tube, espérant que les musiciens à tout niveau et de toute expérience continueront à s'inspirer, les uns les autres.



This is my wish to everyone: may 2016 see you safe and fulfilled, may Truth be your strength and your open door to health and success in all your ventures and peace in all your relationships! Voici donc mes souhaits pour tout le monde: que 2016 vous voit sains et saufs et épanouis, que la Vérité soit votre force et vous ouvre les portes à la santé et au succès dans toutes vos entreprises et la paix dans toutes vos relations!